Je me suis mise à la cup « Dans ma culotte »

DSCN9204Messieurs, je vous annonce immédiatement que cet article n’est pas fait pour vous. Nous allons aborder un sujet qui vous déplait au plus haut point … Les règles !

Je n’ai d’ailleurs jamais compris ce rejet des hommes envers nos menstruations … Ce n’est que du sang après tout … Comme lorsqu’ils tombent et s’égratignent la main ou lorsqu’ils saignent du nez. Alors certes, le sang ne sort pas tout à fait au même endroit, mais de la à faire les chochottes. Enfin passons 😀

Cela fait un certain temps, que je me pose des questions sur les tampons. Ces petits tubes en « coton » que l’on insère bien gentiment et qui restent des heures dans notre partie du corps la plus intime. J’ai lu pas mal d’articles au sujet des tampons et, malheureusement, vu pas mal de vidéos et je dois dire que j’ai été horrifiée.

Pourquoi j’ai décidé d’arrêter les tampons ?

Raison 1 : les produits chimiques
Le coton, ça se cultive … Imaginez le nombre de coton qu’il faut cultiver pour fabriquer tous ces tampons ! Car en moyenne, une femme au cours de sa vie utilisera 15000 tampons (multipliez ce nombre par le nombre de femmes qui en utilisent … Je ne sais même pas compter jusque là !). Donc ce coton est cultivé à grand renfort de pesticides toxiques et de viscose qui sert à l’absorption et qui est créé artificiellement. Dans ces tampons on trouve également de l’aluminium, des hydrocarbures, des alcools … Et comble, les tampons sont blanchis au chlore pour avoir l’air tout beaux tout propres.
Et oui … Tout ça dans ce mini tube qui à l’air pourtant si inoffensif !

J’ai fais le choix d’adopter un mode de vie sain dans ma cuisine, ce n’est pas pour polluer ma flore intestinale.

Raison 2 : l’écologie
Outre la fabrication qui nécessite bon nombre de produits chimiques, électricité, carton, plastique … sachez que le tampon met entre 400 et 500 ans à se désagréger complètement. Moi qui l’envoyais promener dans la cuvette pour des raisons évidentes de flemmardise (et aussi parce que sur le trajet de mes toilettes à la poubelle, il y a le salon et la cuisine et passer devant tout le monde avec mon air coupable, tampon à la main, ce n’est pas très cool !) j’y penserai à deux fois …

Raison 3 : le choc toxique 
Rien que le nom fait peur … La composition des tampons est tellement obscure car aucune régulation n’existe pour afficher la liste concrète des ingrédients ! Les industriels gèrent eux même leur petit business. Vous pouvez chercher sur l’étiquette de votre boite, vous ne trouverez pas la liste des ingrédients. De ce fait, le tampon peut provoquer ce que l’on appelle « le syndrome du choc toxique »; une intoxication violente des muqueuses et fatale dans 10% des cas. Ce syndrome reste rare mais il existe …

Toutes ces raisons m’ont fait revoir mes exigences sur les protections menstruelles. Oui mais voilà, par quoi remplacer les tampons ?

Les serviettes ? Même combat … Produits chimiques, pesticides, gel fixant … Non merci !

Et c’est à ce moment que j’ai découvert le site http://www.dansmaculotte.com, qui vendent la fameuse « cup ». J’en avais déjà entendu parler sur les réseaux sociaux et j’avais 2 copines adeptes, mais je n’avais jamais sauté le pas trop ancrée dans mes habitudes « tamponnales » !

DSCN9202J’avais pas mal de réticences concernant ce petit récipient du type :

« Heu mais la cup pour l’insérer, tu mets les doigts du coup ? » (oui parce qu’en plus je n’utilise que des tampons avec applicateur, shame on me)

« Et sinon, c’est un peu gros non, comment tu l’insères ?! »

« Mais le sang il passe pas à côté ?! »

« Heu au bout d’un moment le récipient il est plein non ? Quand tu le retires ça en met partout !! »

J’ai mis mes réticences de côté et j’ai décidé d’essayer. Me voici donc dans mes toilettes avec cette fameuse cup que j’ai au préalable stérilisé et le manuel d’utilisation. Première étape, l’insertion … Je dois avouer que ça ne m’a pris que quelques secondes pour dompter la petite cup. Pardonnez moi pour l’expression mais c’est rentré comme une lettre à la poste ! Premier test passé haut la main : insertion assez facile.

DSCN9213Je l’ai utilisé pendant toute la période de mes règles et voici mon petit bilan :

Je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi facile à utiliser. En quelques jours je suis devenue une pro de la cup ! Rien n’a débordé et je ne l’ai changé que 3 fois / jour : matin, midi et soir. Alors bien sur, mes règles ont duré un chouilla plus longtemps (+1 jour), comme j’ai laissé mon flux couler et que je ne l’ai pas absorbé à coup de tampons.

La cup a beaucoup d’avantages, mais je ne vous mentirai pas, il faut mettre les doigts pour la récupérer, il faut aller au charbon quoi, quitte à se salir les doigts ! Si votre flux est petit voir moyen, vous pouvez garder la cup toute la journée, en revanche si votre flux est abondant, il vaut mieux la changer le midi et là, j’espère pour vous qu’il y a un lavabo dans les toilettes.

DSCN9203

Désormais, je peux dire que je me suis mise à la cup ! Alternative plus saine et plus écolo aux tampons et serviettes.

DSCN9218

Si vous avez envie d’essayer vous aussi, bénéficiez de 15% de réduction à utiliser sur : http://www.dansmaculotte.com avec le code : TAVIEESTBELLE

Pour les femmes encore réticentes, sachez que le site http://www.dansmaculotte.com propose également des tampons 100% coton bio (composition garantie) et des serviettes hygiéniques lavables. Vous trouverez forcément votre bonheur sur le site.

Publicités

6 réflexions sur “Je me suis mise à la cup « Dans ma culotte »

  1. Je suis super tentée depuis quelques temps, mais j’ai une réticence : j’ai un stérilet. J’ai lu que la cup n’était pas conseillée si on avait un stérilet. Alors je laisse tomber, mais l’idée me trotte encore dans la tête…

    J'aime

    1. Mélanie,

      Je vais être tout à fait honnête avec toi … J’en ai un aussi !
      La cup reste quand même super basse, je ne vois pas comment Elle peut gêner mais j’en ai entendu parler de ce point. Je dois faire changer le mien, j’en parlerai justement avec mon gynécologue.

      J'aime

  2. J’ai envie d’essayer depuis longtemps…mais ne mettant que des tampons avec applicateur…j’ai sincèrement peur de ne pas arriver à la mettre 🙄 …je vois que c’était également ton cas avant…du coup je vais peut être sauter le pas ☺ merci pour ton partage d’expérience !

    J'aime

  3. Coucou c est incroyable moi aussi j en ai acheté une a veggie de paris et voilà a 35 ans bye bye les tampons je revie j avais peur donc je n’aurais pas tenter si mes amis m avaient pas poussé et bien je ne regrette pas pratique ecologique pratique eu final je suis tranquille toute la journée et j’ai même teste en faisant mes 10 kilomètres aucun souci vive la cup 😀😘

    Aimé par 1 personne

  4. et bien j ai eu la meme revelation que toi en mai et depuis je ne regrette absolument pas mon choix bien au contraire j ecourage toutes les femmes de mon entourage à passer à la cup cela à changer ma vie

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s